PHOTOS

3. Tornade de Front de Rafale

Arcus Turbulent

NOTE : Toutes les photos sont visibles en plus grand format et en meilleure qualité, simplement en cliquant dessus.

Le cœur de l'orage n'est plus qu'à une 10aine de kilomètres de ma position, mais les nuages de moyenne-altitude qui l'entoure me passent déjà au-dessus. Le tonnerre gronde et parfois j'aperçois quelques éclairs, voir même un coup de foudre. J'essayerais de photographier son activité électrique tout au long mais sans aucun succès, je ne suis pas assez rapide. Cependant toute mon attention est focalisé ailleurs pour cet orage.

En effet, j'aperçois maintenant de plus en plus nettement le bord de l'orage qui développe un magnifique arcus, très turbulent. Panorama de 3 photos à 20h33.

30 avril 2007 - 20h33 - Arcus

Rien à voir cette fois-ci avec l'arcus tout aussi joli du 07 mai 2006 (il y a 1an). Sa configuration est totalement différente. On remarque qu'ici les "dents" qui le constituent ne sont pas soudés et poussent de manière parfois distinctes comme des griffes nuageuses éphémères rasant le sol. On croirait même que l'arcus touche parfois le sol. Ceci témoigne d'une forte turbulence et d'une montée très rapide de l'air chaud à l'avant. Photo de 20h33.

30 avril 2007 - 20h33 - Arcus

Cette turbulence très rapide, impose à l'arcus des changements brusques et aléatoires de formes diverses et variés. Je ne doute pas que le front de rafale qui l'accompagne risque d'être violent et que le vent soufflera très fort en rafale sous son passage. On matérialise très bien le soulèvement de l'air chaud à l'avant. Les griffes nuageuses se forment vers le bas près de l'horizon et remontent vers le haut en direction du corps de l'arcus. Photo de 20h35.

30 avril 2007 - 20h35 - Arcus

Griffe Nuageuse Persistante

J'ai encore du mal à bien voir ce qui se passe sur la partie droite de l'arcus, encore très sombre. En revanche mon intérêt se porte surtout sur ce qui se passe dans sa partie gauche, où depuis quelques minutes déjà, une griffe nuageuse semble beaucoup plus persistante que les autres. Panorama de 2 photos à 20h35.

30 avril 2007 - 20h35 - Arcus

Cette griffe nuageuse très proéminente possède une durée de vie anormale, puisque déjà on pouvait presque la voir sur les photos 10 minutes plus tôt. Photo de 20h36.

30 avril 2007 - 20h36 - Arcus

De plus en plus cette griffe nuageuse qui s'obstine ressemble fort à un tuba, mais l'ensemble évoluant très rapidement je ne me rend pas bien compte si une rotation ou non a lieu. Photo de 20h37.

30 avril 2007 - 20h37 - Arcus

Tuba en Formation

Un petit tuba se forme sous mes yeux. L'analyse de cette photo plus tard me démontrera même qu'une sorte de buisson partant du sol se formera. A ce moment là je n'ai pas encore de grandes certitudes dans ce que j'observe. D'autant qu'il n'est pas rare que les dents d'un arcus soit à tort assimilé à un tuba. C'est l'analyse à postériori qui me permet de l'affirmer. Photo de 20h37.

30 avril 2007 - 20h37 - Tornade

C'est de plus en plus flagrant. La griffe nuageuse semble posséder une forme de plus en plus lisse et laminaire, comme si elle se resserrait en un tourbillon prenant de la vitesse. Je n'ai plus de doute, l'hypothèse du tuba est de plus en plus certaine. L'arcus dans son ensemble, semble presque maintenant anecdotique dans l'histoire et pourtant il est magnifique. Panorama de 3 photos à 20h38.

30 avril 2007 - 20h38 - Arcus

Naissance d'une Tornade

Étant donné comment ce tuba continue de se développer et comment il se rapproche du sol, je commence sérieusement à me demander s'il ne le toucherait carrément pas. Un buisson dans le prolongement du tuba semble bien visible, ce qui serait une preuve. Photo de 20h38.

30 avril 2007 - 20h38 - Arcus

Lorsque je fais cette photo, je suis au comble de l'excitation. Une tornade est né sous mes yeux ébahis. Le buisson que l'on voyait déjà auparavant est ici bien visible et semble même posséder une petite rotation. Quant à la forme laminaire du prolongement de la tornade, il n'y a aucun doute maintenant sur sa nature tourbillonnante.

Cette griffe nuageuse persistante de l'arcus a été prise dans un cisaillement profond de basse couche qui lui a donné ce caractère tornadique. Des témoignages plus tard viendront confirmer qu'elle a bien touché le sol. Keraunos la classera plus tard comme petite tornade F0. Photo de 20h38.

30 avril 2007 - 20h38 - Tornade

Sa durée de vie est d'environ 1 à 2 minutes, mais on verra plus tard qu'il est possible (sans certitudes cependant) qu'elle ait durée plus longtemps. L'arcus qui l'accompagne est toujours aussi magnifique et je ne sais plus vraiment où donner de la tête. Panorama de 2 photos à 20h39.

30 avril 2007 - 20h39 - Arcus

Une tornade est déjà exceptionnel comme événement en France, mais une tornade dans une telle configuration (front de rafale) est encore plus rare et n'avait à ce jour, jamais été photographié aussi précisément que ce que je viens de réaliser. Il ne s'agit pas d'une grosse tornade et peut-être pas la plus jolie qui soit, mais les circonstances qui l'ont créé sont d'un intérêt scientifique indéniable. Je suis donc très fier d'y avoir assisté et réussi un tel reportage.

La prochaine partie constitue le dessert et la cerise sur le gâteau. Cet orage n'a en fait pas encore fini de m'offrir un beau spectacle et de me surprendre.