PHOTOS

4. Arcus Bouillonant

Turbulence Day

NOTE : Toutes les photos sont visibles en plus grand format et en meilleure qualité, simplement en cliquant dessus.

Le front d'attaque de l'orage n'est maintenant plus qu'à quelques kilomètres de ma position. La tornade s'est formé à environ 5-6 km de ma position (Nord de la commune de Saint-Barthélémy-d'Anjou) et l'orage continue toujours de me surprendre.

La configuration de la griffe nuageuse à l'origine de la tornade continue de rayer le parquet, bien que sa rotation ne soit maintenant plus vraiment évidente. Elle semble se disloquer en une multitude de fragment nuageux, ou plutôt de nouveaux fragments se forment à coté et remontent très rapidement vers le haut en direction du corps de l'arcus. Photo de 20h39.

30 avril 2007 - 20h39 - Tornade

L'arcus en lui-même est toujours aussi turbulent et je commence à mieux voir également ce qui se passe sur sa partie droite. Alors qu'à gauche nous avons des griffes nuageuses très effilés et déchiquetés. A droite cela ressemble plus à des dents massives et proéminentes. Il y règne autant de turbulence mais de façon moins tornadique. La beauté de l'arcus dans l'ensemble se passe de commentaires. Panorama de 3 photos à 20h40.

30 avril 2007 - 20h40 - Arcus

Les fragments de griffes nuageuses se multiplient autour de ce qui était encore une tornade bien visible il y a moins de 2 minutes. Il est tout à fait probable que de multiples vortex de rotation aient lieux là-dedans et qu'on puisse encore parler de tuba(s), voir de tornade(s), mais conventionnellement c'est très difficile de l'affirmer à ce niveau. Je n'avais malheureusement pas de caméra vidéo à cette époque. Photo de 20h40.

30 avril 2007 - 20h40 - Tornade

L'arcus se rapproche inexorablement. Il s'agit du dernier panorama où j'arriverais à le prendre dans son ensemble complet. On constate sans problème que la zone à gauche où les griffes se situent, se trouve en bout d'arcus dans son prolongement et semblent même se projeter à l'avant de celui-ci, sans qu'aucune précipitation n'ait lieu derrière. A contrario, la zone à droite est totalement différente avec notamment une dent cumuliforme très développée qui semble pendre sous l'arcus et qui sépare immédiatement derrière une zone à forte précipitation (voir de la grêle, étant donné la couleur blanchâtre de la pluie). Entre les deux, l'arcus adopte une configuration mixte et turbulente. Panorama de 4 photos à 20h41.

30 avril 2007 - 20h41 - Arcus

Multi-Vortex Nuageux

J'ai l'impression que la tornade se reforme et peut-être de façon encore plus importante. J'ai moins de certitude sur le fait qu'elle touche ou non le sol, ne voyant ici aucun buisson, aussi peut-on seulement parler de tuba. Mais comme c'est un avis qui reste ici subjectif et que d'autres petits vortex semblent l'accompagner, j'appelle ce moment la séquence aux multi-vortex nuageux. Notez d'ailleurs celle la plus à droite en la comparant avec la photo suivante, cela donne presque comme sensation qu'un tourbillon s'élève depuis le sol. Photo de 20h41.

30 avril 2007 - 20h41 - Tornade

Je crois rêver. C'est comme s'il y avait de multiples vortex ascendants. Les formes en tire-bouchons témoignent d'une rotation visible à l’œil nu. Photo de 20h42.

30 avril 2007 - 20h42 - Tornade

Dernière photo que je peux réaliser avant que ces vortex nuageux ne quittent mon champ de vision en se dirigeant sur la ville d'Angers. La zone de l'arcus situé au-dessus des griffes semble également grossir en épaisseur tout en devenant de plus en plus cumuliforme. Je n'aurais publié que cette photo en affirmant qu'il s'agissait d'un nuage-mur ayant formé une tornade, que tout le monde n'y aurait vu que du feu. Photo de 20h42.

30 avril 2007 - 20h42 - Tornade

Arcus Ténébreux

Maintenant que je ne peux plus suivre ce qui se passe à gauche de l'arcus, je me concentre sur le reste et notamment sa partie à droite. L'orage approche à grand pas, le ciel devient de plus en plus sombre, le vent du front de rafale commence à se faire ressentir et les grondements du tonnerre presque continue, accompagné de quelques éclairs et coups de foudre visible, rendent l'instant magique et ténébreux.

C'est comme si j'avais deux arcus différent. Difficile de croire que c'est le même quand on ne regarde qu'à droite. Il est ici beaucoup plus lisse et laminaire sur le-dessus et la zone turbulente pend littéralement en dessous en gros amas cumuliforme, comme si une fermeture-éclair dans le ciel s'ouvrait pour laisser tomber de gros et sinistres paquets nuageux. Photo de 20h43.

30 avril 2007 - 20h43 - Arcus

Le vent se fait maintenant de plus en plus violent et le front de rafale commence à se faire sérieusement ressentir. Ce panorama de 4 photos réalisé à 20h43 montre l'arcus dans son ensemble, mais il manque une partie à l'extrémité gauche, que je ne peux malheureusement plus cadrer depuis mon point de vue.

30 avril 2007 - 20h43 - Arcus

Dernier panorama que je peux réaliser en essayant de le prendre au maximum que je puisse faire avant qu'il ne soit trop tard. Ce panorama a été réalisé à 20h44 à partir de 5 photos verticales, la perspective est donc forcément un peu déformé et il parait donc plus éloigné qu'il ne l'est réellement. J'arrive même à prendre tout à gauche encore un bout d'une des griffes nuageuses, alors qu'elles arrivent sur l'agglomération angevine.

30 avril 2007 - 20h44 - Arcus

La partie centrale de l'arcus me passe maintenant presque au-dessus et je ne peux photographier convenablement que la zone la plus à droite. Le vent se fait toujours de plus en plus fort. 80 km/h seront relevés par une station amateur non loin d'ici. Photo de 20h44.

30 avril 2007 - 20h44 - Arcus

L'arcus ne semble pas former de sillage turbulent bien défini derrière lui. A moins que l'on considère la bande visible qui pend sous l'arcus comme un sillage turbulent, mais ça ne me parait pas conceptuellement très probant. Quoi qu'il en soit les couleurs légèrement verdâtre qui proviennent de la zone pluvieuse sont un signe de présence de forte grêle. Photo de 20h45.

30 avril 2007 - 20h45 - Arcus

Dernière photo de cet orage avant que la pluie me submerge. J'aurais bien aimé photographier de la foudre mais ça sera pour une autre fois et je suis déjà comblé par tout ce que j'ai pu voir. Photo de 20h46.

30 avril 2007 - 20h46 - Arcus

Quel orage ! La prochaine partie tentera d'analyser un peu tout ça, afin de mieux comprendre ce qui s'est réellement passé.