PHOTOS

1. Ligne Orageuse Naissante

Introduction

En ce 26 mai je suis déjà à plus de 2 000 km de parcouru en 2012, dont une chasse de 750km de Nantes à Chartres en passant par Tours le 19 mai et où je ne rentrerai qu’avec quelques petites photos de cumulonimbus mourant. Bref en cette fin mai, le Centre-Ouest est clairement en déficit d’orages par rapport à l’Est de la France et je n’ai malheureusement pas encore chassé grand-chose de très intéressant.

Mais le potentiel orageux semble prometteur pour la région en ce samedi 26 mai. J’espère bien rattraper le coup. Je prévois même de rejoindre d’autres chasseurs d’orages dans le Centre de la France en soirée entre Châteauroux et Bourges, là où le potentiel est censé être maximum, afin de faire j’espère, mes premières photos de foudre nocturne de la saison.

Premiers Cumulus

Je pars ainsi d’Ancenis (Est 44) dès 11h du matin en direction de Cholet (SO 49) pour suivre les tous premiers développements convectifs. Sans doute trop tôt, car je remonterais progressivement vers le Nord au cours de l'après-midi en suivant le développement de la ligne de cumulus qui ne s’est pas encore activée.

Vers 15h donc, je me retrouve sur les bords du Layon (entre Cholet et Angers – 49) où la ligne commence à former des bourgeons cumuliformes, mais pas encore d'orages grondants. Panorama de 2 photos :

26 mai 2012 - 14h50 - Cumulonimbus

Orage Grondant

Alors que la ligne progressivement avance dans ma direction et que les premières gouttes tombent (sans tonnerre), je repars vers le Nord afin de garder une longueur d’avance. Vers 16h je me retrouve ainsi à la Roche de Mûrs (Sud d’Angers - 49) où l'orage commence à gronder, mais je n'y reste pas longtemps en raison d'une invasion de moustique carnivore qui me dévore littéralement (d'ailleurs la plupart des gens qui s'y promenait faisaient comme moi, impossible d'y rester quand on se fait piquer par des centaines de moustiques à la minutes, j'en garde quelques beaux boutons trophées). La Roche de Murs malgré sa vue imprenable sur Angers, ne m'a de toute façon jamais porté chance.

Pour l'instant donc pas grand-chose sur les radars, je décide donc de commencer mon voyage en direction de la région Centre pour être à l’heure pour des possibles orages nocturnes. Mais alors que je traverse la ville d’Angers pour rejoindre Tours, je me rends compte que l’orage que je suivais depuis le début commence sérieusement à gonfler.

Je fais donc un détour au Nord-Est d’Angers afin de trouver un point de vue pour photographier la première vraie cellule orageuse de la journée qui gonfle à vive allure. Cela gronde de plus en plus.

17h12 à Soucelles. Panorama de 2 photos :

26 mai 2012 - 17h12 - Ligne Orageuse

Flirt avec une Ligne Orageuse

Je remarque que ça se développe de plus très vite aussi vers l'Est. C’est bon signe et parfait par rapport à mon projet nocturne, je continue donc ma route vers Tours. Tout va bien jusque-là, je fais pas mal d'arrêts entre Angers et Tours pour suivre l'évolution des cellules qui s'y développent.

18h03. Voici donc un panorama de 4 photos prise sur cette route à Baugé (Est 49). On voit que la ligne orageuse gonfle en intensité. Le grondement était incessant et quelques coups de foudres tombèrent non loin de là :

26 mai 2012 - 18h03 - Ligne Orageuse

La même ligne orageuse à 18h04. On remarque qu’à l’avant certaines griffes nuageuses semblent vouloir s’organiser comme des lambeaux d’arcus. Panorama de 4 photos :

26 mai 2012 - 18h04 - Ligne Orageuse

Je décide alors de poursuivre vers l'Est pour devancer l'orage, éviter la pluie et dans l'espoir de chasser les orages nocturnes prévus dans le Centre de la France.