PHOTOS

2. Bordure d'Orage

Orage en Touraine

Sur la route pour aller sur Tours, les orages gonflent de plus en plus et j'arrive à me positionner toujours devant, en jonglant avec la pluie qui me frôle jusque-là. Je suis assez content de ma chasse jusqu’ici, l'orage n'arrivant jamais à m'engloutir. Reste à trouver des points de vue sur la route suffisamment rapidement, ce qui n'est pas toujours évident.

Voici un panorama de 4 photos de la violente ligne orageuse qui a sévit en Indre-et-Loire (37). Pris à 18h48 au Nord-Ouest de Tours (Souvigné) :

26 mai 2012 - 18h48 - Ligne Orageuse

18h55. L’orage commence à m’engloutir. Il s’agit ici d’un panorama de 7 photos verticales (à + de 180° donc) :

26 mai 2012 - 18h55 - Ligne Orageuse

Je repars vite. J'arrive vers Tours (37) vers 19h environ où l'activité orageuse y est très forte, après une multitude de micro-arrêt et beaucoup de clichés réalisés (plus que les quelques photos que je montre ici). Niveau timing je suis bon si je veux faire de la photo nocturne sur Châteauroux, ce que j'avais donc décidé dès le début. Je quitte donc ces orages afin de me positionner pour la nuit, je compte bien capturer de la foudre nocturne.

Zig-Zag et Malchance

Point radar vers 19h45 entre Tours et Châteauroux. Changement de programme total. Il n’y a rien où je vais, tout est soit sur Tours, soit même sur Rennes-Laval. Je rebrousse chemin donc et retourne sur Tours et décide même de devancer les cellules par le Nord en traversant l'orage de part en part (visible sur la vidéo).

20h30, je me retrouve vers Chateau-Renault en limite Nord de la Touraine, pratiquement entre Tours et Vendôme puis Montoire-sur Loir au SO de Vendôme (41) et tous les orages de la Touraine crèvent sur place. Mauvaise pioche donc. J'ai encore de l'espoir que la ligne se réactive, je décide donc de revenir vers l'Ouest par la vallée du Loir où il y a pas mal de point de vue potable, mais la route est un vrai calvaire pour ceux qui connaissent cette vallée (je parle du Loir, pas de la Loire).

J'ai mis près de 2h pour parcourir cette route "touristique des vins" sur moins de 100km, et je ne suis pas là pour faire du tourisme et plus aucun orage à l'horizon. Il ne reste que l'enclume en dissipation. Les cellules dans la région de Tours ont disparu aussi violemment qu'elles sont apparues. Bref j'ai suivi la limite administrative du sud du Loir-et-Cher/Sarthe pour me retrouver que vers 23h à Le Lude (Sud Sarthe - 72). La nuit est tombée et pas de foudre à l’horizon.

Je me dirige alors à nouveau sur Baugé (Est 49). A 23h30, j’attends un peu que la seconde ligne orageuse inattendue se développe plus. Quelques flashs mais rien de transcendant. Le plus gros est ailleurs.

Là, je m’énerve. Je commence en effet à en avoir marre de perdre ainsi du temps bêtement loin de chez moi, alors que le gros des orages ne sont qu'à 50km de mon domicile, j’arrête de négocier les trajectoires en pensant à gérer ma chasse en fonction aussi des points de vue, je prends l'autoroute et je fonce dans le tas, direction Rennes-Laval/Sud Mayenne/NO Anjou. On négociera sur place, je veux voir des éclairs, je suis en manque.

Final Nocturne

C'est ainsi entre 0h30 et 2h30 dans un triangle Château-Gontier (53)/Craon (53)/Pouancé(49) que je finirais cette chasse par de la foudre nocturne. Enfin. Mais difficile à négocier car beaucoup de pluie et comme j'ai foncé dans le tas et jamais trop chassé là-bas, je n'ai pas prévu des points de chute avec paysage dégagé. Je réussi quelques photos quand même et tombe dans un fossé inondé, à 2 doigts que le reflex y tombe aussi. Les chaussures faisaient flop flop.

Voici ces quelques photos. Je ne me souviens plus des lieux exacts car pas mal bougé au gré de la pluie et je me suis aussi pas mal perdu :

01h46 :

27 mai 2012 - 01h46 - Foudre

02h01 :

27 mai 2012 - 02h01 - Foudre

02h04 :

27 mai 2012 - 02h04 - Foudre

02h05 :

27 mai 2012 - 02h05 - Foudre

Retour sur Ancenis (Est 44) à 4h du matin, des images de foudre plein la tête. Je ne sais pas combien de km j'ai fait mais vu le nombre de détour, sans doute beaucoup trop. Résultat, environ une centaine de photos, surtout entre Angers et Tours sur l'allé et une 10aine de cliché de foudre nocturne comme celle-ci (je n’ai mis ici bien sûr que les meilleures). Pas les plus belles photos de l’année (du moins j’espère), mais mission tout de même accomplie.