PHOTOS

5. Naissance d'une Enclume (20h40 - 21h)



Cette séquence photographique est selon moi celle que j'ai le plus réussi au niveau esthétique. Pour une première chasse orageuse avec le Reflex numérique, je me dis que j'ai de la chance d'assister à un tel spectacle.



Cumulonimbus Calvus

Tout d'abord une vue générale. On s'apercoit que le système s'est déplacé en direction du Sud-Est. La ligne chargée de cumulus étant passé juste avant au-dessus d'Angers, je me trouve donc presque en arrière de la ligne orageuse. Le Centre de cette ligne orageuse se trouve maintenant plein Est. La direction qui de mon belvédaire, me donne la meilleure vue, c'est parfait.

Derrière cette pointe orageuse et au loin (en direction du Nord et Nord-Est) une immense ligne de congestus (à gauche de la photo) remplie entièrement l'horizon. A gauche de cette photo de 20h41, la ligne de congestus lointain continue au moins trois fois avec la même longueur, par rapport à ce que l'on peut voir ici.

Photo de Cumulonimbus Calvus - Vue Générale 5a le 06 juin 2005 en Anjou

La même photo ou presque, une minute plus tard, montre que ce jolie spécimen de cumulonimbus calvus forme un nez qui commence tout juste à s'étaler lègerement sur son coté postérieur.

Derrière une enclume aux cirrus diffus s'est déjà formé. Sans doute une des bombes convectives qu'on a vu tout à l'heure. 20h42.

Photo de Cumulonimbus Calvus - Vue Générale 5b le 06 juin 2005 en Anjou

Regardez sur le haut, comment il se forme comme une patte de chat, telles des griffes qui plonge de haut en bas. 20h42.

Photo de Cumulonimbus Calvus 5c le 06 juin 2005 en Anjou

La même encore plus proche, toujours à 20h42. Au Centre-Bas de la photo, on apercoit une zone verticale plus blanche à l'horizon. Il s'agit sans doute d'un rideau de grêle, car avec la pluie, cela aurait été plus sombre, ou bien il y aurait eut probablement un arc en ciel visible, étant donné ma position par rapport au soleil.

Photo de Cumulonimbus Calvus 5d le 06 juin 2005 en Anjou

Je crois bien que c'est cette photo-ci, que j'ai envoyé sur le photo-live du site Infoclimat. 20h43.

Photo de Cumulonimbus Capillatus Incus 5e le 06 juin 2005 en Anjou

Et celle-ci que j'ai envoyé en 2ème au concours photos de juin sur le Fryzeur. 20h47.

Photo de Cumulonimbus Capillatus Incus 5f le 06 juin 2005 en Anjou


Cumulonimbus Capillatus Incus

En l'espace de 10 mn ce gros cumulonimbus s'est transformé en capillatus incus pourvu d'une enclume au-dessus de lui comme un gros champignon.

J'assiste au moment crucial où un simple nuage convectif se transforme véritablement en orage dans sa phase la plus mûre. Une régénération arrière signifie qu'il se réalimente sans cesse en ascendance, comme on a put le voir depuis la fin de l'après-midi, dans les épisodes précédants. 20h50.

Photo de Cumulonimbus Capillatus Incus 5g le 06 juin 2005 en Anjou

Ici, on voit mieux le dessous du nez de l'enclume qui forme comme des petits mammas. Auparavant cela ressemblait plus à des griffes animales. 20h50 toujours.

Photo de Cumulonimbus Capillatus Incus 5h le 06 juin 2005 en Anjou

Enfin cette animation GIF, qui m'a causé bien du tord n'ayant pas encore de trépied à l'époque et ne sachant même pas que j'en ferais une animation après. La qualité est médiocre mais je suis pas mécontent de cette réalisation quand même. Elle est en deux temps. D'abord en vitesse rapide, puis plus lentement. De 20h44 à 21h.

Animation d'une Enclume - GIF - le 06 juin 2005 en Anjou

Cette animation est suffisament claire pour ne pas en faire de commentaires supplémentaires, mais il y a quelque-chose qu'il faut regarder aussi. En effet derrière cet orage étalant son enclume, a lieu la regénération explosive d'une ancienne cellule voisine. L'animation le montre bien. Une seconde enclume se reforme en même temps derrière (à gauche).

Elle transperce son ancienne enclume et se regénère sur place. Ceci témoigne de la force de convection qui a lieu, à ce moment et à cet endroit.

A nouveau des nuages parasites s'installent et m'empêchent d'apprécier tout cela. Le soleil descend à l'horizon et je crois ma journée fini. Pourtant, elle me réserve encore sa dernière surprise. La plus belle et qui hantera mes rêves pendant un bon bout de temps.